i-work-in-healt-photo8.jpg

La dignité en bref

Sensibilité, humanité et respect

Ces valeurs fondamentales associées aux soins de santé doivent être préservées dans le monde effréné d’aujourd’hui. L’approche Dignité dans les soins apporte des solutions et des outils pratiques pour promouvoir une culture de compassion et de respect au sein du système de soins de santé.

L’approche Dignité dans les soins repose sur 15 années de recherches menées par le Dr Harvey Max Chochinov et l’Unité de recherche en soins palliatifs du Manitoba en collaboration avec des chercheurs avant-gardistes d’Australie, d’Angleterre et des États-Unis.

Ces recherches ont constaté que :

  • Les travailleurs de la santé ont une influence déterminante sur la dignité des consommateurs de services de soins de santé et, du coup, sur l’expérience du patient et son degré de satisfaction par rapport aux soins de santé.
  • La qualité de la communication est indissociable de la qualité des soins de santé et de la sécurité du patient.

D’autres chercheurs ont constaté que l’amélioration des rapports entre prestataires et consommateurs de soins de santé permettait d’améliorer les résultats cliniques chez les patients et la satisfaction au travail chez les travailleurs de la santé.

Ces constats montrent qu’il est important de faire du respect de la dignité un but conscient des prestataires de soins de santé, surtout lorsqu’ils sont au chevet des patients.

Qu’est-ce que la dignité?

De nombreux facteurs communs portent atteinte à la dignité des personnes qui recourent à des services de soins de santé. L’un des plus importants est leur perception d’eux-mêmes, qui est influencée par la manière dont ils pensent être perçus par les autres. Quand on sait à quel point la maladie peut-être une source d’anxiété, on comprend facilement l’influence que les travailleurs de la santé peuvent avoir sur la dignité des patients qu’ils côtoient tous les jours. Consciemment ou non, ils sont souvent le « miroir » par lequel les patients et leurs proches jugent de leur propre statut dans le système de santé.

C’est dans la nature des travailleurs de la santé que de vouloir aider les patients et leur apporter du soutien. Leur tâche est de comprendre les facteurs susceptibles d’influencer le sentiment de dignité d’un patient et de voir comment tenir compte de ces facteurs dans leur travail quotidien. L’approche Dignité dans les soins leur apporte des solutions basées sur des recherches approfondies pour les orienter dans cette voie.

Militerez-vous pour la Dignité dans les soins?

Vous pouvez aider à faire en sorte que les soins de santé se préoccupent du bien de la personne tout entière : corps, tête et esprit. C’est une responsabilité majeure – et une occasion à saisir – pour tous les travailleurs de la santé, autant ceux qui travaillent en salle d’opération que ceux qui font leur travail par téléphone.

Nous vous invitons à vous joindre à nous dans cette importante entreprise.

L’équipe de Dignité dans les soins

L’Unité de recherche en soins palliatifs du Manitoba (URSPM) au sein d’Action cancer Manitoba a été créée il y a sept ans pour étudier les dimensions psychosociales, existentielles et spirituelles des soins palliatifs. Son principal objectif est d’améliorer la qualité de vie et de soulager la souffrance des personnes mourantes et de leurs proches grâce à la recherche. Après avoir étudié l’importance de la dignité dans la vie des patients mourants, l’équipe a cherché à savoir comment les résultats convaincants de ses travaux pouvaient s’appliquer à d’autres dimensions des soins de santé.

L’URSPM est dirigée par le Dr Harvey Max Chochinov, qui occupe la seule Chaire de recherche du Canada de niveau 1 en soins palliatifs des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Le programme de recherche mené par le Dr Chochinov depuis 17 ans lui vaut d’être reconnu comme l’un des plus éminents spécialistes et chercheurs en soins palliatifs au monde. Il est en outre professeur émérite de psychiatrie à l’Université du Manitoba.

Le Dr Chochinov s’est entouré d’une équipe de recherche interdisciplinaire composée d’experts en psychiatrie, en psychologie, en analyse qualitative et quantitative, en biostatistique, en soins infirmiers et en médecine palliative. Avec la collaboration d’autres chercheurs à l’échelle internationale, cette équipe a compilé un grand corpus de travaux sur l’approche Dignité dans les soins.

Membres de l’équipe de l’URSPM :

  • Susan McClement, professeure agrégée au Département des sciences infirmières de l’Université du Manitoba et chercheure à l’URSPM
  • Thomas Hack, professeur agrégé à la Faculté des sciences infirmières de l’Université du Manitoba et clinicien-chercheur au Centre de recherche de l’Hôpital général de Saint-Boniface
  • Thomas Hassard, doyen associé à la Faculté des études supérieures et professeur de biostatistique au Département des sciences de la santé publique de l’Université du Manitoba
  • Mike Harlos, chef de section et professeur de médecine palliative à la Faculté de médecine de l’Université du Manitoba et directeur médical des Soins palliatifs à l’Office régional de la santé de Winnipeg
  • Genevieve Thompson, étudiante diplômée de la Faculté des sciences infirmières de l’Université du Manitoba et associée de recherche
  • Nancy Mckeen, associé de recherche
  • Katherine Cullihall, infirmière-chercheure
  • Beverley Cann, infirmière-chercheure
  • Miriam Corne, infirmière-chercheure
  • Amanda Rach, assistante de recherche
  • Angie Saj, adjointe administrative
  • Collaborateurs internationaux

Cette équipe de réputation internationale est parvenue à étudier des sujets difficiles, dont la détresse, la dépression, l’envie de mourir et la volonté de vivre chez les personnes en fin de vie; le désespoir et son lien avec le suicide; la personnalité et l’adaptation à la fin de vie; et les moyens d’aider les patients à mourir dans la dignité.

© Dignité dans les soins, 2010